Les chemins de Compostelle (5) : la voie du Piémont Pyrénéen.

Voici quelques-unes de nos étapes sur la voie du Piémont pyrénéen.

La première promenade concerne Perpignan. La pancarte nous indique que nous sommes bien sur les chemins de Compostelle… St Jacques 1 225 km, ouah, miaou, il nous en reste du camino !!

La chaleur ne nous arrête pas, nous prenons beaucoup de plaisir à la visite du Palais des Rois de Majorque.

Le Palau dels Reis de Mallorca est un palais médiéval dont la construction remonte à la fin du XIIIè siècle.

C’est une véritable forteresse de style gothique.

Les galeries, les chapelles royales, tout est signe de raffinement.

Hélas, nous quitterons Perpignan sans avoir le temps d’aller à la gare, nous manquons donc le «Centre du Monde », comme l’a déclaré Dali.

Cap vers Carcassonne : en plein pays Cathare. Là, Flanel, (trop bien installé ?, fatigué par nos multiples visites et balades ?), refuse tout net de sortir de la voiture.

On devra se contenter de photographier la belle Cité médiévale aux 52 tours d’un point de vue du Pays surnommé « le pays au mille collines » (le Laurageais).

Cinquante kilomètres plus loin, nous arrêtons à Mirepoix, charmant village médiéval.

Autre arrêt renommé, Valcabrère et la basilique St Just, petit bijou de l’art roman consacrée en 1200.

Dans le lointain, se dessine Saint Bertrand de Comminges riche de 2000 ans d’histoire.

Reposé et dispos, Flanel nous accompagnera avec plaisir dans les ruelles du village.

Puis nous franchirons la porte de la cathédrale Notre-Dame, en admirant ses multiples richesses.

Toujours direction Est-Ouest, une cinquantaine de kilomètres avant Lourdes, nous ferons étape à l’abbaye « l’Escaladieu » halte importante pour les pèlerins sur la voie des Hautes Pyrénées.

Au premier soir de l’arrivée à Lourdes, dernière étape pour l’année de ses quatre ans, Flanel est tout content et partage de câlins instants avec sa maîtresse.

Lourdes, la première église consacrée en 1876 a le chœur orienté à l’Ouest. L’entrée avec le porche à l’Est permettait aux pèlerins abri et protection des vents dominants, mais cette disposition est à l’envers du symbole chrétien.

La grotte des apparitions à Bernadette Soubirous, les processions le soir, tout ce qui fait Lourdes, nous l’avons partagé.

S’intéresser à la vie de Sainte Bernadette, méritera un billet pour elle toute seule. Sa vie, est courte mais mérite d’être découverte. (un jour… on  suivra Flanel sur les pas de Bernadette, puisqu’il est venu avec moi jusqu’à Nevers découvrir son gisant totalement intact).

Tout près de Lourdes, à Argelès-Gazost, une jolie chapelle est dédiée à la petite Bernadette.

Dans les rues de Lourdes nous découvrons, par le biais de photos exposées, les impressionnantes inondations de 2012 et 2013.

Le lendemain, à notre retour de Gavarnie, ce 21 mai 2014, le Gave de Pau, à la suite d’un orage violent, est bien en colère.

A bientôt.

… En souvenir de Flanel.

22 réflexions sur “Les chemins de Compostelle (5) : la voie du Piémont Pyrénéen.

  1. On en voit de belles choses sur le chemin de St-Jacques et je vois que tu est passée par Mirepoix qui est dans l’Ariège mais qui touche l’Aude. C’est tout près de chez moi. J’adore ce village et j’y vais souvent.
    Merci pour toutes les belles photos. Amusant le « debriefing » sur l’oreiller. Mon chat Dali dort aussi à côté de mon oreiller lol…
    Superbe la niche de voyage de Flanel et si belle photo souvenir.
    Bonne semaine et bises audoises
    Une pensée pour Flanel.
    chatou

    Aimé par 1 personne

    1. Merci pour ces gentils messages dont la lecture fait du bien.
      Je suis passée plusieurs fois à Mirepoix, c’est très plaisant et j’ai souvenir d’un cassoulet délicieux !
      C’était il y a longtemps (avant la naissance de Flanel…)
      Bonne semaine et bons moments avec Dali.
      Bises

      J'aime

  2. Un plaisir pour moi, de parcourir cette page. Carcassonne, j’y suis allée et à Lourdes également : deux journées bien remplies et procession le soir pour terminer la deuxième journée. C’était bien avant l’orage violent du Gave de Pau, cependant.
    Merci du partage et du souvenir de Flanel.
    Bonne fin de semaine,
    Amitiés ❤

    Aimé par 1 personne

  3. Merveilleux récits
    Emilia merveilleuse conteuse
    Belles photos
    On s’évade sans bouger de chez soi
    un cadeau en ces temps
    de « terreur » sanitaire…
    Merci à vous pour ces promenades
    en histoire, géographiquement
    éclairantes !
    A bientôt pour d’autres « reportages
    Sara

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.