Le blog de FLANEL, dates… souvenirs…

DES DATES et DES SOUVENIRS

Aujourd’hui 19 juillet 2021,  un billet exceptionnel.

Un an aujourd’hui que Flanel a fermé ses beaux yeux verts pour rejoindre le paradis des chats et un petit coin de son jardin.

Son blog  a commencé en octobre 2016, il avait alors pris la plume pour narrer ses voyages.

Ses histoires ont débuté par son plus long voyage en Europe, tout au bout de l’Autriche, à Wien , sur les pas de Sissi, muni de son passeport européen.

Après, ce fut ses voyages au long des ans, toujours prêt à partir.

Je remercie toutes mes abonnées et tous mes abonnés, lectrices et lecteurs, pour leur suivi, leur soutien et leurs commentaires. Aujourd’hui le blog a très largement dépassé les 20 000 vues réparties dans 93 pays du monde.

C’est une aventure que j’ai découvert au fil des billets. Je remercie ceux qui m’ont aidé…

Récapitulatif tenu au fil des ans des voyages de Flanel…

Pour conclure, une Photo de son tout premier voyage, quand je lui présente un de mes lieux préférés, le massif du Mont Blanc…

… et de son tout dernier, en 2019, à Chamonix… au beau temps de la vie d’avant…

❤️💙💛 💔 💛💚💜

FLANEL et les CHATS DE HASARD

« Quant au chat, il est parfait en soi. Il se suffit à lui-même au même titre qu’un philosophe » extrait « Des chiens et des chats » – Lovecraft (1890-1937)

Au fil des ans, bien des chats de nos amis sont passés à la maison… Toujours il leur a fait bon accueil. Avec sa bonhomie naturelle, il les a tous accueilli avec beaucoup de gentillesse.

Extrait de photos dans la salle de jeux des chats,

Il y a ceux aussi qui viennent dans le jardin… qui trouvent bonne la cantine… et qui, quand il était là, devenaient ses amis… Parmi les errants trouvés dans le jardin il y eut Zadig. Tous les deux sont devenus de vrais complices. Ce chat fut un vrai bonheur, les archives du blog en ont parlé.

Il y eut aussi une rencontre « de taille » avec la bergère allemande, où il était resté égal à lui-même.

Et une mention particulière pour le compagnon de nos nombreux voyages,

Tout en restant le Pacha de son blog, Flanel cédera un peu sa casquette de capitaine…

Alors à bientôt…  et SURPRISE …

Flanel et les NOUNOURS

Pour commencer l’année en douceur, voici un billet cocooning où Flanel avait toute sa place au milieu de ses nounours.

L’histoire du nounours :

Etats-Unis : le Président Théodore Roosevelt (surnommé Teddy) aimait la chasse à l’ours. Mais un jour de 1902, aucun plantigrade dans les parages pendant la partie de chasse ! Un accompagnateur du Président chercha et finit par trouver dans les environs un ourson (pour que le chasseur puisse l’abattre…) Mais le Président Roosevelt s’attendrit devant l’ourson et refusa de le tuer (ouf !). Un chroniqueur du Wasghinton Post, présent, illustra l’instant et personne ne devait oublier le dessin ! Un New-Yorkais, nommé Mitchtom fit confectionner un ours en peluche et demanda l’autorisation de l’appeler « Teddy ». L’ours en peluche était né aux U.S.A.

En Europe : l’entreprise de jouets familiale allemande Steiff, sous l’égide de Richard Steiff (qui aimait les ours) développe la fabrication des ours en peluche. En 1903, à la foire de Leipzig, la magie des peluches opère, prend son essor et commence de voyager. De jouet d’enfant à article recherché des collectionneurs, Steiff est un nom connu et reconnu dans le monde entier (sa marque de fabrique : le petit bouton à l’oreille). 

Depuis Teddy Bear apporte tendresse et réconfort (aux petits… comme aux grands…)

Une mienne amie a joliment peint le portrait « du p’tit blanc de Sallanches ».   Alors pour les agiles du pinceau, à vos palettes, voici quelques-un des nounours dont Flanel aimait être entouré…

… et ceux que je collectionnais au fil des voyages…

  • le petit Bavarois de Neuschwanstein

  • le petit Suisse :

   . l’Autrichien de Wien, l’original Teddy de l’Hôtel Sacher.

. le petit Basque (souvenir de la fête des piments à Espelette)

  • et un Bukowski (ils ont été créés en 1990 par une famille suédoise de Stockholm)

 

L’emmitouflé de Chamonix

Et le p’tchou de Riquewihr

En souvenir de Flanel          

A la semaine prochaine… on reprendra les voyages de Flanel !

Sur les pas de SISSI en NORMANDIE

Série vagabondages restreints – n°3.

Rappel historique : Elisabeth de Wittelsbach, duchesse en Bavière (née le 24 décembre 1837 à Munich et assassinée à Genève le 10 septembre 1898) devient Impératrice d’Autriche et Reine de Hongrie par son mariage le 24 avril 1854 avec François-Joseph de Habsbourg (né le 18 août 1830 à Vienne – mort à Vienne le 21 novembre 1916)

IMG_9112-2.jpgSissi ressent souvent le besoin de quitter la Cour de Wien où elle étouffe. En 1875, il est décidé d’aller en Normandie, au grand regret de son mari l’Empereur François-Joseph car le France est une République.

IMG_9122.jpgL’endroit choisi est le château de Sassetot-le-Mauconduit situé au milieu des champs et au bord de la Manche. L’air iodé avait été déclaré bénéfique pour elle et pour sa fille chérie Marie-Valérie…

IMG_9073.jpgLe train impérial arrivera en gare de Fécamp le 31 juillet 1875 à 8 h 50. Sissi voyage «discrètement» escortée d’une suite de plus de 60 personnes (dont deux boulangers viennois avec des sacs de farine hongroise et trois fours ambulants pour les petits pains viennois. Dans les bagages une énorme malle noire intrigue : c’est le lit de fer de l’Impératrice qui ne la quitte jamais..

IMG_9094.jpg

Elle a également amené trois de ses chevaux (deux bais et un alezan « Zouave ». Son grand chien Shadow est du voyage… Il la suit comme son ombre et dort à la porte de sa chambre.

IMG_9120.jpgLes bains de mer ont lieu à la plage des Petites Dalles. (une allée couverte en toile protège la souveraine des regards)

IMG_9082.jpgL’équitation n’est pas en reste, et en s’entraînant aux sauts d’obstacles, elle fait avec son cheval « Zouave » une chute très sévère le 11 septembre 1875. Elle reste assez longtemps inanimée et sans mémoire au réveil.

L’Empereur prévenu lui demande d’être plus sage et ajoute « que ferais-je sans toi, le bon ange de ma vie. »

IMG_9069.jpgA Sassetot, nous sommes allés, entr’amis fêter un anniversaire… sur les pas de Sissi…

IMG_9110.jpgL’accueil fort agréable, nous a permis de nous replonger dans la venue de l’illustre hôte. Dans les archives, il est noté que l’Impératrice occupait l’aile droite. Au premier étage, nous avons découvert sa chambre.

IMG_9117.jpgTout au long des salons, des témoignages nous permettent de vivre un peu hors du temps.

IMG_9111.jpgLe repas et l’ambiance très imprégnée de la Souveraine nous ont fait un agréable souvenir qu’il m’est plaisant de me remémorer. Noter que, comme un prince, je suis confortablement installé sur un fauteuil… et très sage !

IMG_9112-2_2.jpgA la semaine prochaine.