Le jardin de FLANEL

Cette semaine, découverte, sans aucun doute, de l’un des endroits préférés de Flanel : son jardin !

C’est avec calme qu’il le partageait avec Minette…

…ou avec les oiseaux. (Flanel et les oiseaux méritera un billet spécial !)

Avec beaucoup de bonhomie il m’accompagnait (et surveillait ?) « les séances de jardinage ».

N’oublions pas sa « petite friandise » : le ruban de Bergère dont il aimait croquer les feuilles.

Le roi du jardin (sous notre ciel normand) : c’est le palmier !

 

Rapporté, il y a maintenant 25 années, de la Côte d’Azur, d’Hyères-les-palmiers (en direct des serres près du jardin Olbius Riquier, petit clin d’œil à Ben), nous l’avons beaucoup chouchouté pendant ses premiers hivers normands qu’il a passés avec succès !.

Ce palmier m’appelle le souvenir que, bien avant la naissance de Flanel, nous accompagnait dans nos voyages, notre chienne Darjeeling.

De Toulon à la Riviera italienne, elle jouait volontiers les stars en posant à la demande.

Elle était aussi une adepte du farniente et du sable fin de la Presqu’île de Giens.

Darjeeling portait son nom avec beaucoup de panache et quand la vieillesse nous l’a arrachée, le chagrin a été immense.

Revenons à ce printemps, où, avec Flanel, nous avons surveillé de très près «l’éclosion» des graines d’edelweiss rapportées de Zermatt. Notre espoir n’a pas été décu.

Avril et mai, chauds et ensoleillés, ont permis à Flanel de profiter du jardin un maximum, sans que l’on soupçonne que l’été serait bien triste…

Cette première semaine d’automne, les pétales tombent doucement à mes pieds comme des larmes que verseraient les fleurs… Flanel leur manque à elles aussi… Il a toutes nos pensées…

Dernier petit tour au hasard des allées du jardin de Flanel, avant de vous dire à la semaine prochaine où nous reprendrons les chemins…

… quelquefois il pleut !…

… et quelquefois, je bricole…

A bientôt.