PRINTEMPS

Aujourd’hui 20 mars 2020 : c’est le printemps !

IMG_0757.jpgJe suis tout émoustillé ! Tout ce renouveau dans la nature, le soleil qui va « chauffer » ma fourrure et me permettre de quitter mes habitudes casanières…

IMG_0218.jpgJe rêve du retour de « mes hirondelles » (habituellement c’est début avril) … Déjà nos petits oiseaux (sédentaires) s’égosillent à tue-tête… C’est bon signe…

IMG_0898.jpgPour le plaisir, voici un poème  de François-René de Chateaubriand, Tableaux de la nature, 1784-1790

Nuit de printemps

Le ciel est pur, la lune est sans nuage :
Déjà la nuit au calice des fleurs
Verse la perle et l’ambre de ses pleurs ;
Aucun zéphyr n’agite le feuillage.
Sous un berceau, tranquillement assis,
Où le lilas flotte et pend sur ma tête,
Je sens couler mes pensers rafraîchis
Dans les parfums que la nature apprête.
Des bois dont l’ombre, en ces prés blanchissants,
Avec lenteur se dessine et repose,
Deux rossignols, jaloux de leurs accents,
Vont tour à tour réveiller le printemps
Qui sommeillait sous ces touffes de rose.
Mélodieux, solitaire Ségrais,
Jusqu’à mon cœur vous portez votre paix !
Des prés aussi traversant le silence,
J’entends au loin, vers ce riant séjour,
La voix du chien qui gronde et veille autour
De l’humble toit qu’habite l’innocence.
Mais quoi ! déjà, belle nuit, je te perds !
Parmi les cieux à l’aurore entrouverts,
Phébé n’a plus que des clartés mourantes,
Et le zéphyr, en rasant le verger,
De l’orient, avec un bruit léger,
Se vient poser sur ces tiges tremblantes.

IMG_0917.jpg
P.S. En préparant ce billet, ma maîtresse a dit « virus… danger »… Les autorités ont dit « danger… confinement… » Alors j’ai pris les devants, et de moi-même, je me suis confiné…. Bon courage à tout le monde…

A la semaine prochaine…

La neige

Au revoir l’hiver !
C’est long l’hiver, surtout les interminables soirées grises. Mais le matin du 7 février en ouvrant les volets, c’est l’émerveillement. Pendant la nuit, et sans bruit, la neige a recouvert d’un beau tapis blanc tout notre paysage.

IMG_0339

Je suis impatient de mettre mes patinettes dans l’épaisseur qui semble moelleuse.  Aie ! aie, aie ! Quelle froideur ! Je ne marche pas, je sautille !
IMG_0255
Voici quelques souvenirs de ma balade qui, parfois, a ressemblé à une épopée :

Écoutez ! tout semble immobile,
La neige endort tous les échos ;
Sans bruit passe la foule agile,
Et sur l’enceinte de la ville
Pèse un mystérieux repos.

(Extrait d’un poème Antoine de Latour.)

IMG_0341

J’avance et je m’enfonce dans la poudreuse, la neige ‘craque’ sous mes coussinets. J’emmagasine des petits glaçons au bout de mes longs poils. Je vais bientôt ressembler à un nounours blanc ! Mais j’avance !

IMG_0355IMG_0368

Dans la campagne, il me faut faire preuve de témérité ! Je n’ai jamais, depuis ma naissance, vagabondé dans tant de blancs flocons !
IMG_0273IMG_0281IMG_0264
Aux oiseaux frileux et aux fleurs si fragiles, je murmure un mot d’encouragement ! Les beaux jours ne sont pas loin.
IMG_0328IMG_0394

Bonjour le printemps !
IMG_0602
Les yeux éblouis, je rentre à la maison pour me réchauffer, un grand repos m’est nécessaire, j’ai dépensé trop de calories !!!
IMG_0409