Les chemins de COMPOSTELLE : la voie Tolosana et la voie Lemovicensis

Sur la voie Tolosana, nous avons fait un arrêt à Toulouse pour admirer la belle basilique Saint Sernin. C’est la plus grande église romane conservée en France de nos jours.

Cette étape incontournable des Chemins de Compostelle recèle le tombeau de Saint Saturnin (devenu Sernin au fil des siècles). Le tombeau se trouve dans un magnifique sarcophage baroque surmonté d’un dais.

Notre cheminement nous conduira également à Auch. Direction la cathédrale, où la pose de la première pierre est en 1489, et la dernière décoration de la façade occidentale en 1680.

La Chapelle du Saint Sépulcre rassemble les huit personnages traditionnels. Le dais est de style flamboyant.

Approchons du chœur, il est complètement clôturé…

… sur trois côtés, nous découvrons les stalles. 113 au total. Elles sont en cœur de chêne. Le bois est travaillé comme de la dentelle, quelle richesse et variétés.

Nous déambulons tout en photographiant dans cette belle cathédrale Sainte Marie.

En sortant, c’est l’heure du repas. Capitale de la Gascogne oblige, Flanel goûta aux spécialités du sud-ouest… (avec un faible pour le foie gras…)

Puis promenade sur les chemins de Compostelle (le G.R. 653) histoire de bien digérer le repas en découvrant la ville au gré des pousterles, (ruelles médiévales très pentues)…

… avec la maison Fedel et sa belle architecture médiévale (considérée comme la plus vieille maison d’Auch).

Au 13 rue Lamartine, nous découvrons l’endroit où a été imprimé pour la première fois (le 25 septembre 1943) « le chant des partisans »     Amis entends-tu ….

Un peu de sport…. L’escalier monumental … 370 marches….

Là, trône la statue de d’Artagnan, en habit de mousquetaire.

Quelques temps plus tard, sur la voie Lemovicensis, une seule étape : Vézelay. C’était l’année des 7 ans de Flanel. Le voyage s’est fait en compagnie de son ami Amadeus.

Haut lieu de la chrétienté, Vézelay est une étape importante sur le chemin de St Jacques.           

La basilique Sainte Marie-Madeleine, mélange de roman et de gothique s’élève sur une des collines du Morvan.

A Vezelay, beaucoup de  plaisir pour les yeux, les ruelles, la vue dans le lointain… flânerie bien agréable… sauf que la pente est longue… et il faut bien l’énergie de Flanel pour nous motiver dans les derniers mètres.

Mais l’arrivée à la basilique nous fait oublier notre effort.

L’intérieur qu’éclaire une lumière magique est majestueux et reposant.               

La grande nef romane (1120-1140) entièrement voûtée est d’une harmonie parfaite.                

Après cette visite intérieure, et en signe d’au-revoir, nous ferons un tour complet à l’extérieur..

En souvenir de Flanel…