LEONARD DE VINCI : AMBOISE

Toutes les photos sont à ma portée, j’ai écouté attentivement le récit et le déroulement de l’escapade en Val de Loire. J’essaie de vous le restituer. Commençons à Amboise, par la visite du château royal.

IMG_9920.jpgPosé sur un éperon rocheux, surplombant la Loire, le château d’Amboise de style renaissance doit beaucoup à Charles VIII. François 1er, élevé par sa mère Louise de Savoie, passera son enfance à Amboise. Devenu roi en 1515, il continue à embellir le château.

IMG_9757.jpgLa visite intérieure commence par le promenoir des gardes, c’est une galerie ouverte qui permettait d’observer la navigation sur la Loire.

IMG_9838.jpgLa belle salle du Conseil servait aux réjouissances pour les dignitaires du royaume. La cheminée, allumée en ce mois d’octobre, apporte une note chaude et agréable.

IMG_9794.jpgLes piliers sont décorés de lys et de mouchetures d’hermine, emblème du royaume de France.

IMG_9806.jpgLa salle de l’échanson est décorée de tapisseries des manufactures françaises d’Aubusson.

IMG_9808.jpgPuis c’est la traversée de la chambre Henri II (1519-1559), fils de François 1er . François 1er (1494-1547) ainsi que Catherine de Médicis (1519-1589), épouse de Henri II utilisèrent cette chambre.

IMG_9811.JPGOn peut y admirer la tableau de F.G. Ménageot représentant la mort de Léonard de Vinci dans les bras de François 1er. Les historiens s’accordent pour dire que le jour de la mort de Léonard, le roi était à Saint Germain en Laye.  Mais l’œuvre marque un moment symbolique.

IMG_9815.jpgLa visite continue par la chambre d’Orléans (Louis-Philippe, duc d’Orléans, roi des français en 1830).

IMG_9818.jpgIl reste à traverser le salon de musique et quelques autres pièces, dont la chambre qui fut désignée à l’Emir Abd-el-Kader (1808-1883), alors prisonnier d’Etat (avec sa suite) à Amboise.

IMG_9823.jpgPuis la sortie se fait par la rampe cavalière. Cette rampe en forme d’hélice permettait à chevaux et attelages de rejoindre les terrasses du château depuis la ville.

IMG_9900.jpgEn sortant dans les jardins, je découvre une photo du buste de Léonard. Elle marque l’emplacement original de la Collégiale Saint Florentin. Dans son testament, le 23 avril 1519, Léonard demande à reposer dans la collégiale du Château royal dont il apercevait la flèche depuis le Clos Lucé.

IMG_9855.jpgLa pierre tombale de Léonard sera transférée en 1871 dans la Chapelle Saint Hubert.

IMG_9771.jpgLa chapelle Saint Hubert est de style gothique flamboyant.

IMG_9762.jpgUn décor de bois de cerf sur la flèche honore Saint Hubert, patron des chasseurs.

IMG_9904.jpgAprès les filles font une grande promenade dans le parc, où un véritable amphithéâtre de verdure arboré de buis et de cyprès offrent un décor de Toscane. Ensemble harmonieux et paisible.

IMG_9868.JPGUn splendide cèdre du Liban planté à l’époque du roi Louis-Philippe, laisse entrevoir le château et ajoute à la magnificence du parc.

IMG_9887.jpgEn se retournant, elles aperçoivent le Clos Lucé depuis le château Royal.

IMG_9891.jpgElles quittent le château soleil couchant…IMG_9933.jpgD’après les photos, je vois qu’elles décident de partir sur les pas de Léonardo quand il arpentait les ruelles d’Amboise et posait son chevalet au détour des rues.

IMG_9902.jpg

IMG_9911.jpgDernier petit tour au bord de la Loire et je présume qu’elles rentrent à l’hôtel…

IMG_9917.jpgAvec toutes ces photos, je rêve….

… et je fais rêver Minouchette……

A la semaine prochaine… Nous irons au Clos Lucé…

 

 

LEONARD DE VINCI (1519-2019)

Je viens vous confier une grande déception, voire une colère (maîtrisée !).

IMG_0227.jpgUn matin de ce début octobre, ma maîtresse me prévient qu’elle part, avec son amie sur les pas de Léonard de Vinci car l’année 2019 s’avance et elles ont envie d’aller à Amboise pour s’imprégner de l’hommage rendu au maître toscan pour le 500ème anniversaire de sa mort.

C’est-à-dire qu’Amadeus (le chat de son amie) et moi, on n’est pas du voyage !!! La honte ! Certes tout est préparé pour que notre confort n’en pâtisse pas, mais…. Je reste, triste, déçu, résigné !

IMG_0297.jpgPassé le moment de grande amertume, il me reste à me plonger pendant les deux jours de son absence dans la vie de Léonard ! Je me dois de me cultiver même si je ne suis pas du voyage !

IMG_0505.jpgC’est parti, je découvre la vie de cet homme brillant, dont le génie n’est pas qu’en peinture ! Leonardo est né à Vinci, près de Florence, en Toscane, le 15 avril 1452. Il est le fruit d’une relation illégitime entre un notaire et une paysanne. Elevé par son grand-père, c’est un autodidacte qui doit tout son génie à l’observation. En 1467, il devient l’élève de Verrochio à Florence. Il aide son maître (Andrea Del Verrochio) à peindre le Baptême du Christ (les anges à gauche). C’est ainsi que Verrochio s’aperçoit que l’élève a dépassé le maître. (l’œuvre est à la galerie des Offices à Florence).

605px-Andrea_del_Verrocchio,_Leonardo_da_Vinci_-_Baptism_of_Christ_-_Uffizi.jpg

Il peint l’Adoration des mages (œuvre aux Offices à Florence). Ce tableau est inachevé car Léonard quitte Florence pour Milan.

759px-Leonardo_da_Vinci_-_Adorazione_dei_Magi_-_Google_Art_Project.jpgTrès beau jeune homme, intelligent, brillant… Léonard, doué dans tous les domaines est une des plus grands figures du Quattrocento.

IMG_9970.jpgEn 1482 il se met au service du duc de Sforza à Milan. En 1483, il commence le tableau de la Vierge aux rochers commandé pour illustrer une chapelle de l’église San Francesco Grande à Milan (oeuvre au musée du Louvre).

454px-Leonardo_Da_Vinci_-_Vergine_delle_Rocce_(Louvre).jpg

Entre 1494 et 1498, il peint la Cène. Cette œuvre murale se trouve actuellement dans le réfectoire du Couvent de Santa Maria delle Grazie à Milan.

Leonardo_da_Vinci_(1452-1519)_-_The_Last_Supper_(1495-1498).jpgEn 1503 il commence le (célèbre) tableau de La Joconde, avec sa technique du sfumato..

515px-Mona_Lisa,_by_Leonardo_da_Vinci,_from_C2RMF_retouched.jpg

Il est en même temps architecte, inventeur hors pair, visionnaire, sculpteur, auteur de spectacles lyriques, philosophe, dessinateur. J’ajoute qu’il est gaucher (ce qui fera plaisir à ma maîtresse…)

530px-Da_Vinci_Vitruve_Luc_Viatour.jpg

En 1516 il quitte l’Italie où il a beaucoup voyagé (Florence, Milan, Mantoue, Venise, Rome…) et il vient au Clos Lucé à Amboise sur l’invitation du roi de France, François 1er. Léonard traverse les Alpes avec sa mule et apporte avec lui quelques tableaux : la précieuse Joconde, le Saint Jean-Baptiste (qu’il achève au Clos Lucé), la Vierge, l’Enfant-Jésus et Sainte Anne (qu’il continue au Clos Lucé mais laisse inachevé)..

(On dit que Léonard a souvent du mal à terminer ses œuvres).

En France sa vie est heureuse, ce touche-à-tout génial s’exprime avec bonheur, protégé par le Roi François 1er. Je découvre ses rêves et sa personnalité. Maintenant que le canevas de sa vie est tracé, j’attends fébrilement le retour de ma maîtresse pour découvrir ses clichés et vous les faire partager. Après une bonne sieste, au bruit de la clé dans la serrure, je tends l’oreille, j’entends son pas, toute tristesse est écartée, je l’accueille en ronronnant, avec un câlin !

A la semaine prochaine. Rendez-vous à Amboise…

.