ABONDANCE

Nous quittons la riviera savoyarde pour rejoindre le « Chablais d’en-haut  » , via les portes du soleil et la Vallée d’Abondance.

IMG_6788.jpgCette vallée nous offre une profusion de fleurs de montagnes, de belles vaches laitières, paisibles, facilement reconnaissable au brun-acajou de leur robe et à leurs yeux cerclés de lunettes.

IMG_6883.jpg

IMG_6872.jpgLe joyau d’Abondance est l’abbaye Notre-Dame (XIème siècle), fondée par des chanoines de St Augustin.

IMG_6795.jpg

IMG_6769.jpgElle est de style gothique alpin, ornée d’un beau clocher à bulbes.

IMG_6773.jpgLe cloître est magnifique et nous nous attardons sur les splendides fresques murales du XVè siècle.

IMG_6715.jpgCes peintures murales racontent la vie de la Vierge et des scènes de l’Evangile, tout en y incorporant des moments savoyards (par exemple l’homme qui porte les fromages sur sa planche comme autrefois).

IMG_6718.jpgIMG_6718 - 1.jpg

IMG_6723.jpgUne fresque est réalisée en appliquant des pigments sur un enduit frais. Une peinture murale se fait sur un enduit sec. A Abondance, les peintres ont employé les deux techniques. Elles ont été réalisées à la détrempe sur enduit ocré, a fresco, mais aussi à sec.

IMG_6719.jpgNous entrons dans la salle du chauffoir (c’est l’endroit où on ‘se réchauffe’ et où s’exécutent des travaux demandant de la chaleur, par ‘exemple l’enluminure, la copie d’ouvrages…) . Nous y découvrons une exposition d’objets d’art sacré.

IMG_6746.jpg

Des peintures ornent les murs, en particulier une Vierge à l’Enfant, entourée de Saint Dominique de Guzman (fondateur des Dominicains) et de Catherine de Sienne (née en Toscane, elle est la 23ème enfant d’une famille de 25).

IMG_6728.jpgNous avons lu « Le code de la table à Abondance », et nous vous le livrons tel-quel.

IMG_6736.jpgLa porte de la Vierge permettait l’accès direct du cloître à l’église. Le tympan est orné d’une vierge en majesté.

IMG_6725.jpgL’église abbatiale a été décorée de statues (représentant les douze apôtres) et d’un décor sur les voûtes du chœur et de l’abside en trompe-l’œil par un peintre Piémontais.

IMG_6753.jpg

IMG_6758.jpg

IMG_6757.jpgDeux chaires ornent le chœur.

IMG_6761.jpgLa statue de Notre-Dame d’Abondance (XVè) a connu un destin tourmenté. Volée en 1980, restituée en 2006, elle occupe maintenant sa place d’origine dans la chapelle rayonnante.

IMG_6760.jpgAprès nous parcourons le village, le temps de nous désaltérer….

IMG_6789.jpg

Ronrons à mes abonnés (et à tous mes lecteurs) et à la semaine prochaine.

 

 

 

EVIAN : la ville

Nous avions choisi Evian pour notre première partie de vacances en Haute-Savoie, et, cette ville nous a tout de suite plu. Située au pied des Préalpes, en plein Chablais,  elle est surnommée « la perle du Léman » ou « la belle du lac ». Evian-les-Bains était une ville d’eau très en vogue à la Belle Epoque.

L’installation à l’hôtel faite, chouchouté par des visites en terrasse, comme un prince je prends possession des lieux (j’en profite pour faire mes extensions…)

J’apprécie même les préparatifs de la merlette en pleine réalisation de son nid.

Puis, frais comme un gardon (au bord du lac) je fais quelques emplettes.

Nous passons devant le Casino et l’emblématique Palais Lumière, (à son propos, j’y reviendrai dans un autre billet).

Evian renommée pour son eau, il nous fallait nous rendre à la plus fameuse de ses sources, celle qui est l’origine de la notoriété d’Evian-les-Bains : la source Cachat (le début des bienfaits de la fontaine remonte à 1790).

Cette promenade se passe agréablement, et, est pimentée d’une petite anecdote. Au moment où je m’apprêtais à goûter l’eau, fraîche, et dit-on, pleine de vertus, je sens sous mes patinettes le sol trembler. J’ajoute que mon entourage est sceptique et se moque gentiment de mon ressenti, et pourtant….  le lendemain, les gazettes confirment mon impression, la preuve :

Devant la source, se trouve la non moins célèbre : buvette Cachat. Mais là, déception, elle est fermée pour cause de rénovation, il nous reste à regarder son architecture extérieure, avec son dôme en tuiles et ses vitraux style Art nouveau.

Nous avons aussi pris le le Féniculaire ….

…et … après consultations des différentes directions, narines et moustaches au vent nous sommes partis pour une belle promenade sur les hauteurs d’Evian.

De retour « en-bas », une visite à à l’église Notre-Dame de l’Assomption a terminé notre après-midi. Elle est de style gothique savoyard, avec une façade de style romano-byzantin.

Disposées sur les murs encadrant l’autel, les stalles, décorées du Credo apostolique,  sont sculptées de façon à raconter la foi à ceux qui ne possédaient pas de livres ou qui ne savaient pas lire.

Le Chemin de Croix a été dessiné par un peintre contemporain local.

En sortant, nous retrouvons la Cuve baptismale.

Pour le plaisir, nous referons, à la nuit tombante,  un périple bien agréable.…

Des personnages illustres ont fréquenté Evian : Marcel Proust (1893) Sacha Guitry (1931), Anna de Noailles (années 1880-1890). La famille Lumière et autres Altesses et princes. Il y eut aussi Edmond Rostand, Colette, Alphonse Daudet, etc… et en 2019 Flanel 1er, votre serviteur.