COTENTIN : Saint SAUVEUR-LE-VICOMTE

Leur escapade contentine se termine par la visite, à Saint Sauveur-le-Vicomte, du château féodal classé Monument historique dans la première liste préparée par Prosper Mérimée en 1840.

C’est leur troisième cité dans le clos du Cotentin.

Ce château féodal remanié au 12e avec une enceinte fortifiée évoque la Guerre de cent ans.

Il conserve une partie de son enceinte fortifiée…

… avec un imposant donjon quadrangulaire.

Ce vieux château a fière allure.

Suivons LA dans un petit condensé de photos.

Très romanesque par son histoire, Saint Sauveur-le-Vicomte a vu naître, en 1808, un grand auteur français qui aimait le Cotentin, Jules Amédée Barbey d’Aurevilly.

Contemporain de Victor Hugo, ami de Baudelaire, journaliste, polémiste, dandy, mort à 80 ans, il repose dans le petit cimetière, au pied du château.

Le frère de Jules, Amédée mena lui aussi une vie mondaine, puis il fut attiré par la vocation monastique. Il a été ordonné prêtre en 1838. Il repose à côté de son frère.

Se terminent, cette semaine, leurs visites dans le département de la Manche. J’ajoute que j’étais heureuse de LA voir rentrer.

En souvenir de Flanel.

A la semaine prochaine.

Publicité

21 réflexions sur “COTENTIN : Saint SAUVEUR-LE-VICOMTE

    1. Merci d’aimer et bonne semaine également
      Chez nous les journées sont ensoleillées mais avec des températures fraîches ((5 ce matin et 18 ce tantôt ; Louloute profite au maximum du canapé de la véranda.
      À bientôt 😊🐈

      J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.