ARGENTAN, la ville (suite)

– Argentan, après une promenade autour du plan d’eau…

… ELLE et son amie se sont dirigées vers la Maison des Dentelles.

Située dans un parc agréable où les fleurs règnent tout en beauté…… elles ont découvert l’art de la dentelle.

Cette discipline mise à l’honneur ici, bien que moins connue que la Dentelle d’Alençon, fit la fierté d’Argentan aux 17e et 18e siècles. La dentelle d’Argentan, délicate et rare est réalisée à l’aiguille.

En Normandie, les plus célèbres sont les dentelles d’Alençon, Argentan, Caen et Bayeux. 

Engageantes, point d’Alençon (les engageantes sont plusieurs volants de dentelle superposés)

Bien d’autres petites villes normandes ont connu également le succès.

Volants polychromes de Courseulles.

Ces dentelles ornaient principalement coiffes et bonnets normands.

(je baisse la tête pour bien montrer la dentelle)

Ornement du costume par excellence, ce sont les hommes qui l’utilisent en premier. (L’hiver se portait les dentelles à l’aiguille, l’été celles aux fuseaux).

La dentelle de Bayeux, faite de fil blanc, aux fuseaux est pratiquée dès 1676. La Blonde de Caen, dentelle aux fuseaux également, doit son nom à la couleur de la soie utilisée, issue du cocon du Bombyx du mûrier.

Paire de barbes, blonde de Caen. (les barbes, toujours au pluriel sont des bandes qui ornent certaines coiffes).

Au début du XVIIe s, les dentelles de Venise et de Flandres ont un tel succès que les nobles  les faisaient venir à grands frais et les capitaux français fuyaient.

Col, point plat de Venise.

Colbert fait interdire l’importation de dentelles étrangères. Il donne un privilège exclusif à la Manufacture Royale du Point de France à Paris en 1665.

Paire de barbe reliées en cravate, Point de France.

La maison de la dentelle permet de découvrir également, matériels et techniques.

A l’accueil une agréable et élégante confection moderne en métal.

Un dernier coup d’œil au jardin,

mariage princier au Moyen-âge, dentelle de grillage (2013)

Quand elles quittent Argentan, elles prennent la direction de :

– Chambois : avec arrêt devant le donjon anglo-normand du XIIe, d’art roman et très bien conservé.

Elles quitteront Chambois, un des lieux de la bataille de Normandie de la 2è guerre mondiale où les Allemands étaient encerclés par les Forces Alliées, (plus de détails la semaine prochaine).

En souvenir,  FLANEL et dentelle…

34 réflexions sur “ARGENTAN, la ville (suite)

  1. « Arsenic et vieilles dentelles »..Oh pardon: « des iris et de belles dentelles » 😳 Il faut être douée pour réaliser de si jolis ouvrages!Attention,Louloute,ne bouge pas sinon ton joli chapeau va tomber.Fauit dire que tu es bien sage. 🤗 Ta maîtresse peut être fière de toi.
    Bonne fin de journée et excellent dimanche à vous deux. 💌🐈

    Aimé par 1 personne

    1. J’espère qu’elle est fière de moi! mais il m’arrive de penser qu’elle profite de la fin de ma sieste pour ses séances poses et photos 😺
      Bon week-end également, ici, il fait beau mais le vent est parfois désagréable. A bientôt 🐈😊

      Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.