L’ARGENTINE : BUENOS AIRES (3)

Saint-Exupéry, dans Vol de nuit, écrivait…« ce royaume sans limites (…) Buenos Aires déjà emplissait l’horizon de son feu rose… »

Quelques détails encore cette semaine pour terminer la saga de Buenos Aires.

– Quelques personnages argentins célèbres : Evita Peron (1919-1952) , Che Guevarra (1928-1967), l’écrivain Jorge Luis Borges (1899-1986), les footballeurs Maradona et Messi,  etc…

– La monnaie, c’est le peso argentin qui se divise en centavos.

– Le drapeau : trois bandes horizontales : bleu clair – blanc – bleu clair avec au centre  de la bande blanche un soleil radieux d’une jaune éclatant à face humaine (il évoque le soleil de mai lors de l’indépendance en 1810).

– les paseadores de perros : les promeneurs de chiens, ELLE a découvert avec amusement ces promenades d’une meute bien calme et variée, se promenant avec harmonie. 

Au détour d’une rue, un arbre : un ombù : majestueux, il offre son ombre contre le soleil ardent…

les découvertes culinaires :

– les empanadas (chez des amis, ELLE a goûté leurs délicieux chaussons fourrés (viande, poulet, jambon… un régal). Il y a peu, elle en a confectionné… pour que j’y goûte…

– le maté : c’est un breuvage (avec le goût un peu amer de la yerba maté) apprécié de tous, il est de bon goût de partager la petite calebasse dans lequel il est servi .

– les vitrines aux couleurs attrayantes regorgent de fruits et légumes appétissants rangés verticalement.

Toujours des découvertes dans les différents restaurants… les généreux et délicieux gâteaux, et aussi le pollo, (le poulet, comme ici en brochettes). Souvenirs gustatifs intenses, dit-ELLE.

Dans ses bagages au retour, il y eut, entr’autres, le dulce de leche  et les alfajores, ces gâteaux fourrés à la confiture de lait… un régal de fondant…

Avant de quitter Buenos Aires, un arrêt sucré au « Rond Point » emblématique du Palermo Chico, il est un lieu obligé des hommes d’affaires, politiciens, athlètes, show-biz…

… puis promenade en soirée au coucher du soleil…

Je vous souhaite une bonne semaine et je vous donne rendez-vous vendredi prochain dans la Pampa.

31 réflexions sur “L’ARGENTINE : BUENOS AIRES (3)

  1. J’apprécie toujours avec bonheur de découvrir les pays que je ne connais pas. Je suis certaine que j’adorerais la cuisine de ce pays, tes photos en tout cas me titillent les papilles. J’ai souri en regardant les promeneurs de chiens, j’ai déjà du mal avec deux….. Merci du voyage

    Aimé par 1 personne

  2. Moi aussi,j’aimerais promener des chiens mais pas autant.L’arbre est incroyablement beau et vieux,je n’ai jamais rien vu de tel.Quant aux repas de l’endroit,je vois que ta maîtresse a toujours bon goût et surtout bon appétit.Les empanadas ont l’air délicieux.Tu y as goûté Louloute,tu es vraiment chanceuse.😋
    L’endroit est superbe la nuit.
    Si la semaine prochaine,il y a d’autres mets,je serai aussi au rendez-vous.😄
    Toi aussi Louloute?Ok,nous serons deux ou plus? 😂
    Il ne fait pas chaud chez nous non plus et il va geler la nuit prochaine. 🥶
    Couvrez-vous bien.🐈😘

    Aimé par 1 personne

    1. Nous aussi les arbres nous avaient émerveillés !
      Louloute Ok pour les découvertes culinaires 😀🐈
      Aujourd’hui journée de pluie… et ce soir le froid qui revient = Louloute les pattes sous le radiateur !
      Bon week-end et à bientôt 😘🐈

      Aimé par 1 personne

      1. Oui, la semaine fut bonne en elle même mais. la Covid s’invite dans notre Établissement qui est à l’heure actuelle foyer d’éclosion, hélas. Nous avons toutes été testées vendredi et nous attendons les résultats. C’est la vie, un jour à la fois. Pour moi, dans le moment présent, tout va !!!
        Oui, à bientôt ! 😘

        Aimé par 1 personne

  3. Je me demandais : si jamais un chat venait à traverser la rue, le promeneur de chiens serait-il capable de freiner sa meute autrement qu’en râpant le goudron de tout son long ? Quant au ombù, je doute que même un tsunami puisse venir à bout de son enracinement.
    Merci de nous faire voyager.

    Aimé par 1 personne

  4. Waouh, avant mon arrêt de travail, je voyageais en France.
    Alors que je demeure arrêtée jusqu’à fin juin, je découvre de jolis paysages très dépaysants que j’apprécie et qui me font envie;.

    Le chat voyageur « était de la partie » ? .;-)

    Merci pour ce moment de rêve.
    Cat

    Aimé par 1 personne

    1. Pour Flanel, au début du billet du voyage à Buenos Aires j’ai dit qu’il n’aurait pas été raisonnable de lui faire faire un voyage aussi long (23 heures d’avion l’auraient trop stressé 🥲)
      Encore un peu de rêve la semaine prochaine alors… 😊🐈

      J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.