Alexandre DUMAS père, romanesque et voyageur

Alexandre Dumas (1802-1870) marqua son époque par sa personnalité hors du commun. C’est un esprit malicieux et romanesque. Il est le père d’Alexandre Dumas fils (1825-1895), l’auteur de la Dame aux camélias, qui a inspiré la Traviata de Verdi. Il aime écrire des romans historiques.

En 1832 pour fuir le choléra qui sévit à Paris, il part en voyage. Sa première destination est la Suisse et il écrira Impressions de voyage, où il disait :

« Voyager, c’est vivre dans toute la plénitude du mot ; c’est oublier le passé et l’avenir pour le présent ; c’est respirer à pleine poitrine, jouir de tout, s’emparer de la création comme d’une chose qui est sienne, c’est chercher dans la terre des mines d’or que personne n’a fouillées, dans l’air des merveilles que personne n’a vues… » (Impressions de voyage).

Suivons-le, dans plusieurs de ses étapes, où, à pied, à cheval, en carriole, il sillonna longtemps les Alpes (où Flanel a fait quelques-unes de ses étapes).

Tout d’abord à Chamouni (Chamonix)…

…où Alexandre Dumas rencontra Jacques Balmat et raconta avec humour l’entrevue de l’homme qui gravit le premier le Mont Blanc le 8 août 1786. (Cette première ascension a été faite avec le chamoniard le Dr Paccard)…

… et la deuxième avec le Genevois H.-B. de Saussure en août 1787.

Puis à la mer de glace,

« Il y deux choses consacrées que le voyageur qui passe à Chamouny ne peut se dispenser de voir : c’est la croix de Flégère et la Mer de glace. Ces deux merveilles sont placées en face l’une de l’autre, à droite et à gauche de Chamouny.. »

En Suisse, ses souvenirs sont autour du Léman,

« Le lac Léman, c’est la mer de Naples ; c’est son ciel bleu, ce sont ses eaux bleues, et puis encore ses montagnes sombres qui semblent superposées les unes aux autres comme les marches d’un escalier du ciel ; seulement, chaque marche a trois mille pieds de haut ; puis, derrière tout cela, apparaît le front neigeux du mont Blanc, géant curieux qui regarde le lac par-dessus la tête des autres monts… »

…à Genève, il disait :

« Genève est, après Naples, une des villes les plus heureusement situées du monde : paresseusement couchée comme elle l’est, appuyant sa tête à la base du mont Salève, étendant jusqu’au lac ses pieds que chaque flot vient baiser, elle semble n’avoir autre chose à faire que de regarder avec amour les mille villas semées aux flancs des montagnes neigeuses …»

…à Lausanne.

« Lausanne, dont les maisons blanches semblent, de loin, une troupe de cygnes qui se sèchent au soleil, et qui a placé au bord du lac la petite ville d’Oulchy, sentinelle chargée de faire signe aux voyageurs de ne point passer sans venir rendre hommage à la reine vaudoise ».

Quelques années plus tard, paraît en feuilletons l’histoire des célèbres Trois mousquetaires, (en volumes en 1844), le tout évoqué au musée de « sa maison ».

Son roman, le Comte de Monte Cristo est également publié sous forme de roman-feuilleton de 1844 à 1846 (en volumes en 1845).

Le 5 octobre 1846, il commence, à Bayonne, Ses impressions de voyage de Paris à Cadix…

On a tous en souvenir ses romans les plus célèbres…

Sa dépouille est transférée au Panthéon le 30 novembre 2002.

Un jour, votre Louloute aimerait vous emmener sur les pas de Dumas dans sa Normandie natale…

Qu’ELLE le sache, je suis, d’ores et déjà, prête à faire le reportage photos…

En souvenir de Flanel …. face au Mont Blanc

 A la semaine prochaine.

28 réflexions sur “Alexandre DUMAS père, romanesque et voyageur

  1. Superbe et intéressant billet, parcouru avec plaisir.
    Chère Louloute nous le visionnerons avec joie, ton reportage, à plus tard.
    Quelle est belle, cette photo de Flanel face au Mont Blanc.
    Louloute, de beaux câlins à toi,
    Bonne semaine Emilia,
    Bisous 😘

    Aimé par 1 personne

  2. Dumas a usé cette chaise mais il voyageait souvent,chançard.Quoi de plus beau que le Mont Blanc sous le soleil…(sous la neige,c’est pas mal non plus) 😉
    Je ne connaissais pas du tout Jacques Balmat (encore une lacune mais qui est réparée 😀 ) .
    En Suisse,nul autre que Dumas pouvait décrire si bien le lac,Genève et le Lac Leman de façon si romantique.On peut être poète en écrivant en prose.
    Vint l’Histoire des 3 Mousquetaires qui étaient 4 en fin de compte quand D’Artagnan s’en mêla.Qui n’a pas lu les histoires plaisantes les concernant ainsi que le côté plus sérieux.Ils étaient quand même mousquetaires du roi.
    Le costume d’apparat qu’ils portaient était splendide.Je me souviens des nombreux films que j’ai regardés et que je regarderais encore volontiers.😊
    Flanel t’a suivie au Mont Blanc et pour Louloute,ce sera en Normandie.Ne lui confie pas la caméra,ce ne serait point prudent car comme elle aime bricoler avec les ficelles,il faut faire gaffe à ce qu’il y a au bout.😂
    Bon week-end avec un peu de soleil mais la pluie n’est pas loin.😠
    Un câlin pour toi 😘 et des caresses à Louloute.🐈

    Aimé par 1 personne

    1. Oui, la Louloute est une bricoleuse… et j’essaie d’être vigilante en ce qui concerne les objets à sa portée 😀!!!
      Moi non plus je ne me lasse pas des histoires de mousquetaires, Monte Cristo… (restons jeunes dans notre tête 😃)
      C’est un plaisir (je trouve) de lire les descriptions de Dumas et c’est pour ça que j’en ai noté quelques extraits… pour le plaisir de lire de si poétiques descriptions.
      Pour ce qui est de Jacques Balmat, je suis fan, j’ai donc lu quantité de livres sur lui et le Mont Blanc.
      En tapant « le chat Flanel au pays du Mont Blanc », on doit arriver sur un (très) long billet que j’avais fait le 10 décembre 2016 qui parle de la prouesse de Balmat. (Il faudrait que je refasse en bien plus court et plus illustré ces anciens articles ???…)
      Merci pour ce message, bon week-end, amitiés et à bientôt. (les caresses pour Louloute sont transmises🐈)

      Aimé par 1 personne

  3. Reportage très réussi sur un des auteurs majeurs en France. Je l’ai lu il y a un certain temps 😉 mais en relisant les extraits, je retrouve vite le côté agréable de mes anciennes lectures. Et je repense également à Chamonix, Genève et Lausanne, où j’ai gardé de très bons souvenirs de voyage ! Merci pour cette jolie balade rétro avec Louloute et Flanel. Bonne semaine (ici à l’ouest, le soleil revient)😉🌞

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.