La SEINE : l’embouchure : HONFLEUR

Sur la rive gauche de la Seine, voici Honfleur dans le département du Calvados. (Flanel s’est déjà promené plusieurs fois à Honfleur et vous l’a raconté, mais pour le plaisir, nous allons y refaire un tour).

Cité des peintres et petit joyau de charme avec son vieux port bordé de nombreuses galeries de peinture.

Bijou des cartes postales, le Vieux Bassin se décline sous toutes les nuances (pour le plaisir des reflets) au gré des nuages normands…

Ce vieux bassin (créé sur ordre de Colbert en 1681) est longé quai Sainte Catherine par les pittoresques maisons étroitement serrées les unes contre les autres.

A son extrémité, se dresse la Lieutenance,  (elle est citée dès le 11è siècle), c’est le seul vestige des fortifications de la ville.

Sur le mur occidental de la Lieutenance, nous découvrons un buste de Samuel Champlain qui partit de Honfleur pour explorer l’Acadie. Il quitta les quais de Honfleur à bord du navire « le Don de Dieu » pour fonder Québec en 1608. (Il est mort à Québec le 25 décembre 1635).

Juste un peu plus haut, on arrive à l’église Sainte Catherine, dans « le quartier des gens de la mer ».

C’est la plus grande église de France construite en bois, elle date du 15è siècle…  avec un clocher séparé, robuste construction en chêne.

 

… son plafond que l’on dit en coque de bateau renversé.

… les orgues : le premier grand orgue a été construit en 1770. Il fut reconstruit en 1888 par Charles Mutin et a été restauré à plusieurs reprises.                                                                  

Nous quittons cette église bâtie par des charpentiers de marine, « les maîtres de hache » avec le bois de la forêt de la Touques, sans oublier son porche en bois de style néo-normand qui date de 1929.

Dans le quartier de l’enclos, construits sur l’ordre de Colbert, ministre de Louis XIV, se trouvent les Greniers à Sel qui permettaient le stock de 10 000 tonnes de sel pour la gabelle (impôt spécifique sur le sel). De nos jours, nous y allons à l’occasion de diverses expositions ou concerts.

Un peu plus loin on découvre le quartier Saint Léonard en commençant par le lavoir (dénommé aussi fontaine aux chiens).

L’église Saint Léonard possède un portail de style gothique flamboyant.

… un clocher construit en forme de dôme…(rare en Normandie)

… et de belles peintures murales.                     

Honfleur, ce sont des surprises à chaque coin de ruelles…

 

Petit clin d’œil à Claude Monet, qui a également peint Honfleur, et aux peintres Courbet, Boudin, etc… (avec le Musée Eugène Boudin).

C’est aussi le pays de naissance d’Alphonse Allais, 1854-1905, (journaliste, écrivain et humoriste) célèbre à la Belle Ḗpoque.

En souvenir de Flanel

A la semaine prochaine.

23 réflexions sur “La SEINE : l’embouchure : HONFLEUR

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.