LA SEINE : de sa SOURCE à PARIS

Reprenons le cours des voyages de Flanel avec ce billet qui commence en Bourgogne et finira en Normandie.

Etapes  :  les sources de la Seine, Troyes et Paris..

La carte ci-dessous, retrouvée dans un de mes manuels de l’école primaire, rappellera à ceux qui ont « fréquenté » la même époque, comment au sortir de notre CM2, on savait faire, à main levée, le tracé des 4 grands fleuves de France.

En même temps on apprenait des petits résumés :

Le site des sources acheté, sur une proposition du baron Haussman, par la ville de Paris en 1864 est un agréable parc paysager.

La source principale est abritée par une grotte romantique, une nymphe en pierre blanche symbolise le fleuve.

Le premier pont sur la Seine (le Pont Paul Lamarche) nous permet en un temps record d’être Rive Droite ou Rive Gauche !

Quittons ce lieu bucolique, pour arriver à Troyes quelque 120 km plus loin. L’étape en Champagne, fut un moment agréable avec de belles découvertes. D’abord, Flanel a testé et apprécié le lit !

Nous avions réservé une chambre, tout près de la ruelle des Chats.

Cette rue doit son nom à son étroitesse qui permet aux chats de passer de toits en toits.

Cette ruelle nous conduit directement à l’église Saint Jean-au-Marché

De style gothique, elle possède un retable monumental de style italien.

Ensuite, direction l’église Sainte Madeleine. Amateurs de vieilles pierres, de sculptures et d’Art, c’est un beau moment .

Le jubé est un ouvrage de pierre d’une finesse remarquable.

Le jubé sépare la nef (pour les laïcs) du choeur  (pour le clergé)

Fatigués mais curieux et courageux, nous nous dirigeons vers l’Eglise St Pierre et St Paul.

Bâtie sur plus de 4 siècles avec les différentes étapes du gothique, elle possède 1500 m2 de vitraux classés !

La richesse des vitraux happe effectivement nos regards.

A découvrir un panneau inspiré de la Cène de Léonard de Vinci à Milan.

Et aussi, une belle sculpture en pierre polychrome « le baptême de St Augustin par St Ambroise ».

Retour sur nos pas pour rejoindre l’hôtel, Troyes est ville agréable avec ses maisons à colombages et ses sculptures en ville, telle « Lili ou la dame au chapeau ».

La plupart des maisons à pans de bois ont été construites après le grand incendie de 1524.

Au fil des rues… sculpture d’un jeune pâtre en train de pêcher avec une jeune fille à ses côtés.

Arrêt pour un bon repas… arrosé au Champagne, (obligé non ?) et enfin Flanel, fatigué, prend un peu de repos tout en méditant…

La semaine prochaine : la Seine et ses ponts à Paris…

21 réflexions sur “LA SEINE : de sa SOURCE à PARIS

  1. Jolis souvenirs de Troyes, du centre-ville et de la cathédrale. Mais j’ai vu les sources de la Seine à Is-sur-Tille… il y aurait plusieurs sources alors ?
    J’ai d’excellents souvenirs aussi des cours de géographie en primaire. J’adorai dessiner la carte de France et les fleuves à main levée… 🌞

    Aimé par 1 personne

    1. Je ne connais pas Is-sur-Tille, mais il est possible que 2 endroits soit indiqués.
      C’est comme pour le Danube où j’ai vu sa source dans une forêt près d’une chapelle (en Forêt Noire) et quelques kilomètres plus loin (à Donaueschingen) un beau bassin indiquant aussi la source du Danube…
      Quant à nos souvenirs d’école, je trouve que les méthodes avaient du bon …

      Aimé par 1 personne

  2. Coucou Emilia, quel bel article. J’ai lu tes petits textes avec intérêt et je me suis prise à l’envie de suivre la Seine jusqu’à sa source. Mon grand âge fais que je ne m’en rappelais plus. Et pourtant on apprenait par coeur à la petite école, les fleuves et leurs affluents ainsi que les départements.
    Tout cela a bien changé.
    Un bonheur de visiter Troyes que je ne connais pas. Une ville magnifique avec de belles maisons, de belles statues et une Eglise de toute beauté! Quelle joli nom que la rue des Chats..
    Flanel a l’air heureux sur le lit… il peut s’étaler de tout son long.
    Bonne semaine et à bientôt sous les ponts de Paris..
    Bises tout plein
    chatou

    Aimé par 1 personne

    1. Bonjour Chatou, c’est vrai que rafraîchir nos mémoires n’est pas superflu !
      Je me suis replongée avec plaisir dans ces livres d’antan !
      Bonne semaine et bises (toutes grises, même pas de neige !…)
      E.

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.