Les chemins de COMPOSTELLE (10) : la mochila

La mochila en Espagne, c’est le sac à dos du pèlerin. Ce poids dans le dos est tout un symbole pour le jacquet.

Ma mochila, à moi, sur les bouts de Chemins que nous avons parcourus, c’était mon Chat !

La toute première année, sur les chemins de Dax, (billet à venir) la mochila était légère. Flanel avait à peine deux mois. Le sac en bandoulière, et hop… en avant…

Cette même année, à Lourdes, déjà très sage, on aperçoit ses yeux de bébé encore bleus…

Quand il a eu deux ans, la mochila avait progressé en taille… et en poids… Mais c’était encore bien facile… Et la porteuse avait quelques années de moins…

Chaque année, j’ai adapté le sac à dos…

De toutes façons Flanel était toujours prêt à partir.

Mon souci premier dans l’organisation des voyages c’était l’hébergement de Flanel. Tous les hôtels n’acceptent pas les animaux. Mais beaucoup de séjours ont vu des accueils très affectueux où Flanel était traité en Prince, (il savait y faire)

… à l’hôtel…Flanel toujours zen…

Ces dernières années, le dos de la porteuse était moins fringant… et le compagnon à moustaches plus lourd… On s’est donc adaptés à la situation..

d’ailleurs « la poussette » avait été testée alors par Zadig… lui qui était si casanier…

Tous ces bouts de chemins que nous avons parcouru, ont été du plaisir…

Après l’effort… le réconfort…

… Si un jour, il m’arrivait de réaliser l’étape finale du camino et d’assister à la cérémonie du botafumeiro (encensoir géant) dans la cathédrale Saint Jacques de Compostelle, mon compagnon ne sera pas à mes côtés…

Le poids de ma mochila s’en est allé, mais mon cœur est resté bien lourd.

 

 

27 réflexions sur “Les chemins de COMPOSTELLE (10) : la mochila

  1. Votre histoire d’amour avec Flanel fait du bien, tous ces voyages, toutes ces aventures, tous ces partages, tout ce qui vous unit encore malgré l’absence…
    C’est unique et précieux …
    Nos petits compagnons de compagnies sont en fait de grands et véritables amis.
    Je pense souvent à mon chien de l’enfance, Titus, il m’aimait tellement, son regard posé sur moi était une grâce, un réconfort.
    Je vous souhaite une bonne journée et prenez bien soin de vous.
    Corinne

    Aimé par 1 personne

    1. Bien avant Flanel, nous avions une chienne Colley, un amour de fidélité et de gentillesse.
      (peut-être l’avez-vous vue dans mon billet du 2 octobre dernier « le jardin de Flanel »)
      Nos petits compagnons sont un réconfort au quotidien.
      Bon week-end et plein de belles choses à vous.

      Aimé par 1 personne

  2. Coucou Emilia, voilà ma réponse à ma question de l’autre jour. Un billet plein d’émotion car on peut voir que Flanel a été un chat plus qu’heureux. Que de chemins parcourus avec elle et si petite! puis ce fut une princesse à la robe fournie. Je comprends que ton coeur est lourd! surtout quand on a vécu de tels moments ensemble.
    Bon et doux week end. Bises tout plein
    Une pensée pour Flanel
    chatou

    Aimé par 1 personne

    1. Merci Chatou pour le commentaire et la pensée pour Flanel.
      Bonne semaine
      et bises normandes, elles vont vite arriver dans l’Aude avec le vent qui souffle chez nous !!!
      Emilia
      P.S. Flanel était un matou et les dernières années le Prince pesait 12 kg…

      Aimé par 1 personne

  3. J’adore les chats et ils me le rendent bien, même si je n’en ai pas depuis longtemps… et Flanel représente le type de chat que je pourrais souhaiter, pour le trimballer partout avec moi…😉 votre histoire me fait aussi penser à mon chien que j’adorais et qui est parti trop tôt…je pense souvent à lui. Bon courage ! Prenez soin de vous. 🌞

    Aimé par 1 personne

  4. Je te découvre,Emilia avec une très jolie silhouette derrière la mochila dans laquelle se trouvait petit Flanel.Il a grandi et le sac est devenu de plus en plus grand et de plus en plus lourd.La petite poussette roulait,il suffisait de la pousser.
    Flanel en a vu des paysages,des chambres d’hôtels et même des restaurants.Ce n’était pas un prince,c’était un roi et tu étais sa bonne fée,toujours bienveillante et attentionnée.
    Je sais que le chagrin est là et que Flanel te manque beaucoup mais je n’ai jamais vu un chat aussi choyé dans sa vie.Tu lui accordais beaucoup de temps et il te suivait partout.
    Bon courage car il t’est difficile de ne plus penser à lui car il est toujours présent dans tes articles.

    Bonne soirée,Emilia.Amitiés et à bientôt.A partir de lundi:reconfinement en Belgique aussi.
    Ne compte pas les jours,c’est démoralisant.On en a pour 4 à 6 semaines.

    Aimé par 1 personne

    1. En lisant ces très gentilles phrases, il me vient une idée : je devrais recenser tous les hôtels que nous fréquentés.
      Partout j’ai de bons souvenirs sauf à une réservation à Neuschwanstein (que je raconte dans un billet du 23 novembre 2018)
      Ici : aujourd’hui : confinement 2 – jour 1 ! surtout ne pas se projeter ce serait effectivement mauvais pour le moral.
      Bonne soirée, bon courage pour tout
      Amitiés.
      Emilia

      Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.