Normandie : le CAMEMBERT

IMG_1082-1.jpgTroisième et dernière promenade sur la route de « nos fromages », en pleine campagne, dans le joli village de Camembert.

IMG_8432.jpgNous sommes dans l’Orne, aux confins du Pays d’Auge et du Pays d’Ouche, dans un environnement de vallons et prairies verdoyantes.

IMG_1115.jpgLe mot « camembert » en ce qui concerne le fromage, est un mot tombé dans le domaine public et ce fromage peut être fabriqué n’importe où, sauf si il bénéficie de l’ A.O.P. «Camembert de Normandie au lait cru et moulé à la louche » (depuis 1983). Le territoire de l’Appellation s’étend sur les cinq départements normands.

IMG_1273.jpgLe lait doit, bien sûr, émaner des vaches de race normande qui pâturent au moins six mois.

IMG_1325.jpgPâte molle, croûte fleurie, odeur de terroir et saveur fruitée, de forme ronde d’une épaisseur d’environ 3 cm,  il a été élaboré par Marie Harel en 1791, sur les conseils d’un prêtre réfractaire venant de Brie et qu’elle cachait pendant la Révolution dans son manoir de Beaumoncel.

IMG_4545.jpg

IMG_1113.jpgIl faut environ 2,3 l de lait pour le fabriquer et un mois pour avoir un bon fromage. On peut ajouter que c’est le plus connu des fromages français.

IMG_1274.jpgLe village de Camembert se prête volontiers aux photos champêtres et la visite de la maison du camembert est attractive. Nous avons complété ce tour du village (comme à notre habitude) par la découverte de l’église Sainte-Anne qui date du XIVè siècle (remaniée au XVIIè)

IMG_8434.jpgElle possède un maître-autel néo-médieval à tourelles.

IMG_8437.jpgAu fil des murs nous découvrons un grand tableau peint sur bois. Il représente un pèlerinage au Mont Saint-Michel, fait à pied par les habitants de Camembert.

IMG_8441.jpgUn petit coup d’œil aux vitraux, dont les deux ci-dessous sont d’ A. Vermont de Reims (1897)

IMG_8448.jpg

IMG_8447.jpgAinsi, avec cette visite de Camembert, s’achève notre « petit périple fromager ». Nous avons encore plusieurs anecdotes au sujet de ce village,  mais ce sera pour une prochaine fois. Ajoutons seulement que :

– En 1863, Napoléon goûte un camembert lors d’un arrêt en gare de Surdon. Il décide d’en avoir tous les jours aux Tuileries…

IMG_1187.jpgEt aussi : suite à nos lectures, on se rappelle en partant, qu’en août 1932, le peintre Fernand Léger postait de Camembert, une carte-lettre à Robert Delaunay.

Alors, très bientôt… on parlera de Fernand Léger….

IMG_1256.JPG

 

6 réflexions sur “Normandie : le CAMEMBERT

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.