NORMANDIE : le Pont-l’évêque

Pendant trois semaines, on va se promener dans ma Normandie natale.

IMG_0889.jpgPour thème, des billets consacrés à trois fromages augerons qui n’ont plus besoin d’être présentés. Un petit tour dans leur ville ou village d’origine s’impose.

IMG_1082-1.jpgPremier billet : le pont-l’êveque : d’origine monastique, de forme carrée, il possède une A.O.C. depuis 1972 et une A.O.P. depuis 1996.

IMG_1090.jpgLe lait est issu de vaches de race normande qui doivent paître l’herbe des pâturages l’été et manger du foin l’hiver.

IMG_1217.JPGLa vache normande, suivant sa couleur, sera dite « caille » (fond blanc parsemé de taches de couleur), ou « blonde » (presque tout le corps est recouvert d’une grande tache blonde avec le ventre blanc) ou encore « bringée » (une grande tache foncée et le ventre blanc). Leurs yeux sont cerclés de lunettes.

Le pont-l’évêque nécessite 3,5 litres de lait et 4 semaines de fabrication. Il présente une croûte de couleur crème marbrée (avec quelques reflets rouge-orangé). Il est fabriqué dans plusieurs endroits et chacun nous donne une saveur moelleuse et ronde dégageant des nuances d’herbe et de foin, voire de noisette…

Visitons la ville de Pont-l’Evêque qui doit sa réputation à son fromage. Située au Nord du Pays d’Auge dans le Calvados, à 10 minutes de la Côte fleurie, c’est une cité joliment fleurie avec des quartiers agréables au passé riche, au confluent de trois rivières : la Touques, la Calonne et l’Yvie

IMG_9090.jpgLe quartier de Vaucelles avec des maisons à colombages colorés, ainsi que l’ancien couvent des Dominicaines, en pan de bois des 16è et 17é siècles, s’avère un endroit typique et charmant.

IMG_9103.jpg

IMG_9089.jpg

IMG_9088.jpg

IMG_9106.jpgNous découvrons « La joyeuse prison » , édifice du XIXè siècle, (fermée en 1953). Elle a un aspect polychrome mêlant différents matériaux (silex noir, pierre blanche, brique rouge).

IMG_9100.jpgElle doit son surnom à des « drôles d’évènements » survenus dans les années 1950. Le gardien-chef souhaitait être aimé de ses détenus…(Les prisonniers recevaient leurs épouses, faisaient des gueuletons, s’auto-délivraient des certificats de bonne conduite, allaient au café d’en face, bricolaient les alarmes…).

Ces « belles habitudes » furent découvertes en 1951 après l’arrestation de René la Canne, qui était écroué à Pont-l’évêque depuis 1949… L’histoire a été contée dans un film de 1956 «La joyeuse prison» avec Darry Cowl et Michel Simon.

Sur notre parcours se tient une sculpture bien élégante à l’œil.

IMG_9093.jpgNos pas se dirigent ensuite vers l’église Saint-Michel, imposante construction en pierre de Caen, de style gothique flamboyant.

IMG_9111.jpg

IMG_9119.jpgSa construction dans un écrin de verdure lui avait valu le surnom de «cathédrale des herbages » par le Dr Jean Bureau (1895-1988)

IMG_9085.jpgIl y avait depuis le XVè siècle de très belles verrières  dont parle Gustave Flaubert dans « un coeur simple »…

IMG_9096.jpg

IMG_9140.jpgLes vitraux, pulvérisés pendant le bombardement d’août 1944, ont été remplacés en 1965 par des créations de François Chapuis

IMG_9122.jpgUn grand tableau de Jules Grün représentant la sortie de la messe au Breuil-en-Auge se trouve dans la tour de l’église.

IMG_9130.jpgAprès cette sympathique visite, nous avons terminé notre balade par une bonne dégustation… de pont-l’évêque…

La semaine prochaine nous progresserons vers le Sud, destination Livarot.

 

 

 

7 réflexions sur “NORMANDIE : le Pont-l’évêque

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.