SISSI en ITALIE (seule à Venise)

Deuxième voyage à Venise  (1861)

Malade, « malheureuse » à la cour d’Autriche, Sissi part à Malte et Corfou. Elle revient à Venise le 26 octobre 1861.

0005.jpgFrançois-Joseph la rejoint avec leur fille Gisèle (5ans) et le prince héritier Rodolphe qui a 3 ans.

IMG_0690.jpgElle fête ses 24 ans à Venise, avec l’Empereur et ses deux enfants, Gisèle et Rodolphe, (Sophie est décédée en 1857) [sa dernière fille, Marie-Valérie naîtra en 1868]

Rappel des enfants du couple : Sophie  5 mars 1855 Vienne, 29 mai 1857 Budapest (le 1er enfant)

Gisèle 12 juillet 1856 Laxenburg – 27 juillet 1932 Munich (l’ange de Vienne)

Rodolphe 21 août 1858 Vienne – 30 janvier 1889 Mayerling (l’infortuné prince héritier)

Marie-Valérie 22 avril 1868 Ofen, 6 septembre 1924 Wallsee (l’enfant hongrois)

En avril 1862, sa mère Ludovica la rejoint. Elle repart de Venise vers la mi-mai 1862. Elle est surnommée à Venise « l’ange bienfaiteur ». Elle aime se fondre dans la foule des promeneurs sur la place Saint Marc

Moi aussi, accompagné de ma maîtresse, je me fonds dans la foule vénitienne

0011.jpgTroisième (et dernier) voyage à Venise (1895)

Sissi vient une dernière fois à Venise le 28 avril 1895. Elle en profite pour faire quelques emplettes à Murano. Elle y découvre la basilique Santa Maria e Donato de style veneto-byzantin.

0006.jpgMurano, c’est l’île où sont exilés « les souffleurs de verre » car leurs fours faisaient peser d’inquiétantes menaces d’incendie à Venise.

Lors de ce dernier séjour, elle rencontre brièvement sa cousine la reine Maguerite (1851-1926) épouse du roi d’Italie Humbert 1er (1844-1900). Marguerite est la première femme à avoir escaladé le Mont Rose. (En juin 2018, j’étais au Mont Rose. Je joins cette photo en son hommage). Elle fit bâtir la cabane Reine Marguerite et l’inaugura en y dormant en août 1893. C’est encore aujourd’hui le plus haut refuge d’Europe (4554m).

IMG_3465.jpgLa reine Marguerite a, également, donné son nom à la pizza margherita. Cette dernière a été créée par un artisan napolitain pour honorer le drapeau de l’Italie unifiée (vert, blanc, rouge)

Ainsi s’achève notre périple sur les pas de l’Impératrice en Italie. (Elle sera assassinée quai du Mont Blanc à Genève, le 10 septembre 1898). Ci-dessous, à Genève, la statue en hommage à l’Impératrice.

A l’instar de Sissi, nous aussi, nous sommes tombés sous le charme de la bellissime avec ses îles merveilleuses, ses ruelles et ses ponts qui en font une cité magique.

Photo 065.jpg

Dans quelques temps, je prendrai le temps de vous faire un chapitre sur le séjour de Sissi dans ma Normandie natale.

En attendant….

…. à la semaine prochaine.

 

 

 

5 réflexions sur “SISSI en ITALIE (seule à Venise)

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.