ANNECY et son lac

Printemps 2017. Nous reprenons la route. Je suis heureux. Je suis impatient. La preuve en image :

Dans nos bagages nous emmenons aussi bonne humeur et gaîté.

Notre villégiature cette année commence par Annecy et son lac !

J’ai eu déjà, plusieurs fois, le plaisir de traverser Annecy et de m’y restaurer, par exemple la petite halte ci-dessous :

En revanche, cette année, nous avons décidé d’y rester un bon moment ! Je dois dire que la Venise savoyarde ne nous a pas déçus !

Notre hôtel tout d’abord, un petit bijou de tranquillité en plein cœur de la ville et à deux pas du lac. Je suis reçu avec beaucoup de gentillesse, on me cajole, on me photographie (en fait je fais ma star et ça me plait). Amadeus est du voyage et il se prête aussi avec bienveillance aux séances photos.

Nous avons séjourné à l’hôtel les Terrasses et je remercie mes hôtes de m’avoir reçu avec autant de gentillesse.

Le lit est parfait pour mes ‘micro-siestes de plusieurs heures’. Le jardin arboré et la terrasse sont un régal. Je ne parle pas des coussins moëlleux des canapés qui invitent au farniente et à la méditation paresseuse !

Ce premier jour,  après un moment de repos dans notre chambre, nous allons directement dire bonjour au lac !

Eaux claires et bleu profond, c’est un joyau enchâssé dans un écrin de montagnes, se promener sur ses rives est un vrai délice.

La première phrase qui s’impose à notre esprit est celle du poème de Lamartine : « Ô temps ! suspends ton vol, et vous, heures propices ! suspendez votre cours. »

On est si bien, qu’on voudrait que ce moment s’éternise !

Revoir ce lac nous procure toujours le même plaisir. On se laisse bercer par le doux clapotis de ses vaguelettes. S’asseoir sur un banc et rêver, voilà le programme de notre première soirée.

 

Ses petites barques et ses bateaux nous donnent envie de faire une croisière.

IMG_1768

C’est décidé, nous aussi on va naviguer sur le lac ! Quelques heures plus tard nous voilà en partance sur le Libellule pour un dîner gourmet et des images à-tout-va dont je vous livre quelques extraits :

IMG_1780

 

Juste après notre départ nous passons au large de l’Impérial Palace. Et là, nous ne pouvons que penser à ce bateau « le France du lac d’Annecy » qui gît depuis 1971 par 42 mètres de profondeur. C’est émouvant tous ces souvenirs qu’on peut lire dans les archives. En bref, voici son histoire : Le France du lac d’Annecy était un bateau à roues à aubes construit en 1909. Il avait fière allure et accueillait 700 passagers sur 2 ponts. Il a été le témoin des deux guerres et a servi de bâteau-prison aux Allemands en 1944. Les soirées de la Belle Epoque étaient bien loin. Les années passent, en 1965, il est interdit à la circulation. On l’amarre définitivement. Une association pour sa sauvegarde avait été créée. Mais le matin du 13 mars 1971 « le France » a ‘mystérieusement’ disparu. Inquiétudes, recherches. On découvre qu’il a coulé et les hypothèses les plus diverses ont été soulevées quant à son naufrage… En tous cas depuis il repose au fond du lac dans la baie d’Albigny (il fait le bonheur des plongeurs avertis).

Notre croisière continue, nous apercevons les villages et les monts environnants, c’est charmant à souhait, je suis gâté.

À proximité de notre trajet, se trouve le château de Duingt. C’est un ancien château fort. Il se prête magnifiquement aux prises de vue !

La soirée est bien agréable, elle s’écoule dans la meilleure des ambiances, nous apprécions les mets servis. Bien plus tard, après un savant demi-tour notre « Libellule » amorce le trajet du retour.

La nuit tombe lentement, elle nous inonde de couleurs douces et chaudes, après le repas très goûteux, la musique fait tourner les têtes et nous ramène au port.

 

IMG_1728

À quai, le vieil Annecy nous attend tout scintillant des lumières de la nuit

Chaque jour, après notre savoureux petit déjeuner agrémenté, entr’autres, d’un délicieux gâteau de Savoie, nous rejoignons le lac en longeant les bords du Thiou. Au bout, se trouve le canal du Vassé et son célèbre « Pont des Amours ». Ce pont est un des symboles du romantisme annécien. On dit qu’il faut faire un vœu en le traversant, en bon matou, j’ai sacrifié à la tradition ! (mais chut c’est un secret ).  C’est un lieu plein de charme !

IMG_1757

Avant d’arriver au ‘Pont des Amours’, on longe le canal qui est bordé de platanes centenaires à l’abri desquels la promenade est bien bucolique.

IMG_1756

Tous les badauds sont ravis d’être là et après la traversée de ‘la passerelle du jardin public’ on arrive sur le Champ de mars appelé aussi ‘Le Pâquier’. Nous profitons ainsi d’une promenade paysagère de plus de sept hectares. J’en profite pour batifoler sur la pelouse ‘mousseuse’ bien au goût de mes coussinets.

IMG_1703

Tous les jours, nous rendons visite au lac. On se repose ici ou là. Au cours de nos promenades, nous avons découvert Le gnonom du frère Arsène : c’est un cadran solaire multiple et original. Un peu énigmatique à nos yeux, nous en avons fait plusieurs fois le tour ! Il sert à mesurer le temps, il se présente en forme d’étoile. Il a été imaginé par le frère Arsène et inauguré le 22 juillet 1876.

 

Votre matou préféré quitte le lac et vous dit très bientôt, pour la découverte du vieil Annecy.

 

Une réflexion sur “ANNECY et son lac

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.